Expositions

Akal : Carte Blanche à Fatiha ZEMMOURI

Publié le : 20/09/2018 - Sortir


Du 27 septembre au 17 novembre 2018
Espace Expressions CDG



Rendre hommage aux grands maîtres Marocains ; Favoriser l’émergence de nouveaux talents ; Enchanter les visiteurs avec des ateliers créatifs animés par nos artistes contemporains ; Métisser les genres et les disciplines artistiques ; Promouvoir le patrimoine artistique national ; Partager des expériences artistiques internationales ; Favoriser un accès libre à tous. Telles sont les ambitions de la Fondation CDG à travers la programmation de sa galerie d’art « Espace Expressions CDG ».

A travers son concept d’exposition annuel « Carte blanche », la Fondation CDG contribue à la mise en valeur de la nouvelle génération d’artistes. Fouad Bellamine, Mahi Binebine, Mehdi Qotbi, Hassan Bourkia, Amina Benbouchta, Najia Mehadji, Bouchaib Habbouli, sept maîtres incontestés de l’art marocain qui ont jusque-là accepté la Carte blanche que leur a confié la Fondation CDG pour le montage d’expositions qu’ils ont animées aux côtés d’artistes de leur choix.

Pour sa huitième exposition « Carte blanche », la Fondation CDG accueille cette année l’artiste Fatiha Zemmouri qui interroge à cette occasion la « matière terre » à travers son état, sa texture et sa plasticité en compagnie de ses artistes invités. La terre, « Akal » en berbère, est la matière de l’origine, mais aussi celle de la fin. Elle serait le matériau premier, le matériau originel de l’art lui-même. Dans cette exposition, l’artiste donne corps à la terre ou à l’argile, en lui offrant plusieurs visages, mais aussi plusieurs chefs d’œuvres où elle place ce matériau au cœur de son processus créatif au côté d’autres corps naturels ou transformés.

Fatiha Zemmouri a spontanément orienté son choix sur quatre artistes de talents qui se sont engagés à associer la terre (ou l’argile) dans leurs démarches créatives pour la production des œuvres qui seront présentées dans cette exposition. Il s’agit de Youness Atbane, Mustapha Azeroual, Soukaïna Aziz El Idrissi et M’Barek Bouhchichi. L’exposition « Akal » présente ainsi une sélection d’œuvres que les artistes ont réalisées spécialement pour cette exposition, durant l’été 2018. Fatiha Zemmouri a ainsi lancé un challenge aux artistes parrainés en leur demandant de sortir de leur zone de confort et de réaliser des œuvres en terre. C’était nouveau pour la plupart d’entre eux qui ont réussi à nous présenter ici des œuvres d’art en céramique d’une grande originalité, où l’on peut découvrir ce dialogue entre l’approche technique de chaque artiste et la matière terre utilisée.

Nous espérons que cette carte blanche aura suscité l’envie chez d’autres artistes pour participer à leur tour à cette expérience qui traduit notre reconnaissance et notre engagement aux côtés des créateurs sans qui l’Espace Expressions CDG n’existerait tout simplement pas.

Nous souhaitons bon vent à tous ces artistes mis en avant par Fatiha Zemmouri qui, rappelons-le, avait elle-même, en 2013, été parrainée par le grand artiste Mehdi Qotbi dans le cadre de la Carte Blanche que lui avait confiée cette année la Fondation CDG et avait même animé bien avant, en 2011, une Expo-atelier en compagnie des trois artistes de renom Sibylle Baltzer, Abderrahim Yamou et Mohamed Mourabiti.