Festivals

Festival de Gastronomie Péruvienne

Publié le : 01/12/2017 - Sortir


Du 11 au 14 décembre 2017
Restaurant La Cuchara, Rabat



L’Ambassade du Pérou au Maroc ramène une fois de plus la gastronomie péruvienne à Rabat, comme partie des activités développées dans le pays afin de promouvoir la richesse culinaire et la diversité culturelle du Pérou en Afrique du Nord. Toute la richesse du métissage culinaire nippo-péruvien : la cuisine NIKKEI

L’Ambassade du Pérou au Maroc et le prestigieux restaurant “La Cuchara” de Rabat inaugureront  le lundi 11 décembre le troisième Festival Gastronomique Péruvien à Rabat. L’inauguration officielle comptera sur la présence d’invités et des personnalités de la scène politique, diplomatique, entrepreneuriale, sociale, culturelle et gastronomique marocaine.
 
Du 11 au 14 décembre on pourra savourer et découvrir le Pérou avec la dégustation d’un menu composé des plats emblématiques de la cuisine péruvienne et de la gastronomie Nikkei, cuisine produit du métissage de plus de cent ans de la tradition culinaire du Pérou et du Japon, pays qui ont fusionné leurs écoles, leurs produits et leurs ingrédients pour créer une nouvelle cuisine qui actuellement est une tendance mondiale : la Cuisine Nikkei.

La cuisine nikkei est le résultat de la rencontre et  le dialogue entre deux cultures, la péruvienne et la japonaise. C’est un véritable métissage culturel, une cuisine créée par les immigrants japonais au Pérou il y a plus de cent ans (nikkei est le nom donné aux immigrés d’origine japonaise et à leur descendance). Il s’agit d’une cuisine fusion de deux manières de comprendre la gastronomie unies dans une seule proposition, où se mélangent les coutumes, les techniques et les aliments de deux origines différentes.

La gastronomie nikkei, synonyme du métissage culinaire nippo-péruvien, est actuellement reconnue au niveau mondial par de grands Chefs tel que Ferrán Adriá (Le Bulli) ou Nobuyuki Matsuhisa (Nobu). Actuellement, la cuisine nikkei a atteint des surprenants niveaux de sophistication et est en évolution constante grâce au génie et à la créativité de ses Chefs, ce qui l’a amenée à devenir une cuisine d’exportation, reconnue par les meilleurs cuisiniers du monde. Lors de cette nouvelle étape, où se fusionnent les saveurs péruvienne et nippone, naît le sushi nikkei, avec un plat emblématique actuellement, le maki acevichado (façon « ceviche »), un classique nippon assaisonné avec une sauce crémeuse à base de “Leche de tigre” (bouillon froid de poisson, jus de citron et épices péruviennes).

Le menu a été spécialement conçu pour le festival par Amin Azmani, chef de “La Cuchara” et Julio Castillo, chef à la Résidence de l’Ambassade du Pérou au Maroc, qui présenteront des “ceviches”, des “tiraditos”, des “causas”, des huitres et des makis, avec la saveur et la puissance de sauces typiques à base de piments péruviens, accompagnés de la boisson représentative du Pérou, le Pisco Sour. L’intérêt exprimé par les Rabatis et par la communauté internationale est grandissant et on peut déjà vérifier une demande continuelle de réservations à une semaine de l’événement.

Le festival fait partie des diverses actions de l’Ambassade du Pérou au Maroc pour promouvoir l’image et le prestige du Pérou dans ce pays. Ce troisième festival cherche à avoir le même succès des deux premiers, en 2015 et 2016, qui avaient atteint plus de 1000 convives.

Les Chefs

Julio Castillo
Julio Castillo est un chef péruvien né à Lima, qui a été depuis son enfance en relation avec la cuisine péruvienne et la découverte des épices et ds ingrédients péruviens. Il a été formé à l’Institut de Haute Cuisine “D´Gallia” et a beaucoup d’années d’expérience dans des cuisines telles que celle du restaurant TANTA du reconnu Chef Gastón Acurio, ou le Mayta d’une autre grand cuisinier péruvien Jaime Pesaque. Il a travaillé aussi à Cusco, à l’hôtel Inka terra, et au Chili. Actuellement il occupe le poste de Chef à l’Ambassade du Pérou au Royaume du Maroc.

Amin Azmani
Professionnel de cuisine né à Melilla. Chef autodidacte qui a été formé dans des cuisines familiales, influencé par la cuisine japonaise, ce qui l’a amené à s’intéresser à la gastronomie péruvienne par la cuisine Nikkei. Son concept gastronomique se base sur le travail avec des produits de haute qualité, œuvrant avec une sensibilité et une technique culinaire exceptionnelles, avec une passion pour l’excellence et un profond respect de la saveur et les préparations traditionnelles. Sa passion pour la cuisine, son enthousiasme, son engagement et son dévouement se perçoivent dans ses plats. Assoiffé d’apprendre dans le domaine culinaire, il met sa cuisine à la disposition du Chef péruvien Jorge Guillén pour ce Deuxième Festival Gastronomique Péruvien à Rabat. 

LE MENU

LES HUITRES
•    Au “Leche de tigre” (bouillon froid de poisson, jus de citron et épices péruviennes)
•    À la “Chalaca” nikkei (oignons finement hachés, tomates, coriandre et piment jaune)

LE “TIRADITO”
•    Fines lamelles de poisson avec une sauce au piment jaune et piment “rocoto”

LES “CAUSAS”
•    Patate écrasée assaisonnée avec du piment jaune et du citron. Trois versions :
-“Nigiri” avec du saumon
- Avec des calamars frits
- De poulpe à l’olive

LE SUSHI NIKKEI
•    Trois versions.
Un “Nigiri” couvert de sauce crémeuse de “Ceviche”
Un “Maki” façon “Ceviche” à base de “Leche de tigre”
Un “Maki” de filet dans son jus

LE ”CEVICHE”
•    Traditionnel péruvien, poisson et fruits de mer assaisonnés au jus de citron et au piment piquant “rocoto”

LA BROCHETTE DE POULPE
•    Poulpe brasé au gril avec la sauce de piment “panca” et « majado » (manioc broyé) avec du piment jaune et des épices

LA “PARIHUELA”
•    Plat de la côte péruvienne à base de poisson et fruits de mer avec des piments péruviens

LE DESSERT
•    “Suspiro Limeño”, un classique élaboré avec de la confiture de lait et de la meringue réduite au vin rouge