ACTU & SOCIÉTÉ

Mehdi FATH fait son mea-culpa

Publié le : 24/01/2022 - Sortir Mag


7 ans après la sortie de son premier roman « J’ai trahi mon destin », qui par l’occasion était Best-Seller de Rabat avec 2000 exemplaires vendus et plus de 50.000 téléchargements en ligne sur Amazon et FNAC, Mehdi FATH récidive avec « Tu avais raison » un récit dont il fait un hommage à son feu père Aziz El FATH.



« C’est un roman qui me tient à cœur beaucoup plus que « J’ai trahi mon destin ». C’est mon mea-culpa ! » déclare l’auteur Rbati âgé de 32 ans. Il avait annoncé la publication de plusieurs romans tels que « Au café du quartier », « Elle m’a dit ». Des jets d’encre avortés à leurs ultimes étapes, Mehdi n’ayant pas été convaincu par la morale qu’il voulait distiller, à travers leurs méandres. « Je me dois d’être honnête avec moi-même avant de l’être avec les autres. Si je ne suis pas convaincu de l’histoire, comment veux-tu que mes lecteurs le soient
? » affirme-il, dans un élan d’autocritique qui souligne le caractère méticuleux de Mehdi FATH, connu pour son amour du détail !

Tu avais raison !
Un titre qui maquille à peine, l’énorme mea-culpa que fait Mehdi à son être, face à l’avoir qui lui a été légué par feu son père. Il se dévoile, et met à nu d’autres facettes de sa personnalité, inconnue à beaucoup : son côté sentimental et son attachement à la famille ! Véritable tournant de sa vie, le trépas de son père a été un déclic, un point de non-retour qui a exacerbé la façon d’être du jeune auteur, mais pas que… Tu avais raison, sera un geyser d’émotions et de confessions, étalé sur 4 chapitres chacun racontant une étape clé de la vie d’un homme qui, comme nous tous, a compris bien que sur le tard, que les parent ont, finalement, toujours raison !