ACTU & SOCIÉTÉ

Salé est le berceau de mon enfance...

Publié le : 09/12/2019 - Sortir // FDG


Figure incontournable de la mode franco-marocaine, FEG a lancé ses propres créations en 2007 qui ne cessent depuis de sillonner le monde.
Après un parcours époustouflant, elle ouvre une école de broderie sauvant ainsi un savoir - faire ancestral qui allait disparaître !
Chapeau l'artiste !



Salé est le berceau de mon enfance, un lieu où est née ma vie sensorielle, où j’ai éduqué mon goût pour les arts traditionnels et où j’ai vu grandir mon amour pour la culture de mon pays.
La Médina de Salé est un pays des merveilles, je m‘y sens comme Alice. On dirait que les remparts de la ville ont préservé ses traditions, ses arts, ses secrets de familles, ses recettes de cuisines, ses pratiques spirituelles et religieuses. Ils les ont préservés de l’érosion du temps et de l’oubli faisant surgir à chaque occasion de fête et de célébration ses trésors. Comme les trésors que les corsaires cherchaient en haute mer avant d’amarrer sur ses rives.
Rabat, est la ville du défi et de la raison. C’est la ville où j’ai fait mes études de stylisme, où j’ai fait beaucoup de chemin pour me construire et construire mon projet. Cette capitale est pour moi le phare vers le monde qui illumine mes croisières vers les autres pays et mon retour sur les rives de ma ville natale. Si les deux villes sont inséparables historiquement, elles le sont davantage dans mon cœur !
Fadila El gadi

Feuilletez le mag : Sortir #30